En France, la contrainte à commettre des délits fait partie des finalités de la traite des êtres humains définies par l’article 225-4-1 du Code pénal. Elle est passible de sept ans d'emprisonnement et de 150 000 € d'amende. 

Cet article vous intéresse ? Profitez de ce contenu gratuitement pendant 30 jours !

Inscrivez-vous maintenant