Santé

Protection de l'enfance : Les recommandations de la HAS pour prévenir les addictions

La Haute Autorité de santé (HAS) met à disposition des professionnels de la protection de l’enfance des outils pour entreprendre une démarche de prévention des addictions et de réduction des risques.

Une intelligence artificielle pour prédire l’apparition de troubles anxieux dès l’adolescence

Grâce à l’intelligence artificielle, des chercheurs de l'Inserm ont identifié trois signes avant-coureurs chez les adolescents qui permettraient de dépister de futurs troubles anxieux à l’âge adulte.

L’étude COSAMe atteste du lourd impact traumatique de la crise Covid sur la santé mentale des étudiants

Après deux ans d’étude et trois temps de mesure, les résultats de l’étude COSAMe suggèrent que la pandémie de COVID-19 pourrait avoir eu des conséquences durables sur la santé mentale des étudiants.

Le congé paternité réduit le risque de dépression post-partum chez les pères

Un père et près de deux mères sur dix souffrent de dépression post-partum après la naissance de leur enfant. Une étude de l’Inserm, publiée le 4 janvier, met en évidence les effets positifs du congé de paternité sur la santé mentale des pères.

Jeunes et addictions : un guide pour mettre en place une stratégie d’intervention précoce au sein des établissements de la PJJ

Tabac, cannabis, alcool, écrans... la grande majorité des structures de la PJJ sont confrontées aux conduites addictives des jeunes accompagnés. La Fédération Addiction publie un guide permettant de mettre en place une stratégie d'intervention précoce.

A partir du 1er janvier 2023, les préservatifs en pharmacie seront gratuits pour les 18-25 ans

Emmanuel Macron, a annoncé, le 8 décembre, que les préservatifs vendus en pharmacie seraient gratuits pour les jeunes âgées de 18 à 25 ans dès janvier 2023. Une déclaration qui intervient dans le cadre d'une session du Conseil national de la refondation consacrée à la santé des jeunes.

En 2022, la moitié des 11-15 ans souffre de symptômes d'anxiété ou dépressifs

Selon une étude Ipsos pour Notre Avenir à Tous, publiée le 29 novembre, 53 % des adolescents âgés de 11 à 15 ans souffrent, en 2022, de symptômes d’anxiété ou de dépression, soit une augmentation de dix points par rapport à l’année dernière.
Vous vous êtes abonné avec succès à Enfance & Jeunesse Infos
Super ! Ensuite, complétez votre paiement pour un accès complet à Enfance & Jeunesse Infos
Content de vous revoir ! Vous vous êtes connecté avec succès.
Impossible de vous connecter. Veuillez réessayer.
Votre compte est entièrement activé, vous avez maintenant accès à tout le contenu.
Erreur! Le paiement Stripe a échoué.
Vos informations de facturation sont mises à jour.
Erreur! Échec de la mise à jour des informations de facturation.