Hind Ayadi, présidente et fondatrice de l'Association Espoir et Création a mobilisé une vingtaine d'associations pour formuler des pistes concrètes afin d'enrayer les affrontements - parfois meurtriers - entre bandes de jeunes.

« Les morts s'additionnent, et les annoncent politiques paraissent être la preuve que la prévention est aujourd’hui profondément défaillante. Les erreurs se succèdent et se ressemblent de la suppression d'emplois aidés, la frilosité à remettre en place la police de proximité, la baisse des subventions et dotations. Tant de coups qui ne nous aident pas, mais ne nous démobiliseront en aucun cas. Nous ne pouvons cependant pas être les guichets uniques de la République », écrit Hind Ayadi, présidente et fondatrice de l'Association Espoir et Création dans une tribune publiée sur sur le blog de Médiapart et déjà signée par une centaine de militants associatifs œuvrant dans les quartiers populaires et des parents qui ont perdu leurs enfants dans des rixes.

La suite de l'article est réservée aux abonnés d' Enfance & Jeunesse Infos . Accédez à tous les contenus en illimité. L'inscription ne prend que quelques minutes et vous donne un accès immédiat.

Cet article est réservé aux abonnés

Abonnez-vous maintenant