À l'approche de la rentrée scolaire, Claire Hédon, la Défenseure des droits publie un rapport sur "l'accompagnement humain des élèves en situation de handicap". Elle formule 10 recommandations à l’attention des pouvoirs publics pour instaurer « une école réellement inclusive et sans discrimination ».

Plus de 400 000 enfants en situation de handicap ont été scolarisés en milieu ordinaire à la rentrée 2021, contre 321 500 en 2017, soit une augmentation de 19 % en 5 ans. Par ailleurs, le nombre des accompagnants d’élèves en situation de handicap (AESH), recrutés par l’Education nationale est de 125 000 en 2021, ce qui représente une hausse de 35 % en 5 ans.

Dans son rapport publié le 29 août, la Défenseure des droits reconnait qu' « une impulsion a été donnée à l’école inclusive » ces dernières années, elle considère que «  le bilan ne suffit toutefois pas à effacer les difficultés persistantes rencontrées encore par trop d’enfants en situation de handicap ».

En 2021, 20% des saisines de la Défenseure des droits relatives aux droits de l’enfant concernaient des difficultés d’accès à l’éducation d’enfants en situation de handicap. La plupart d’entre elles concernent l’accompagnement de ces élèves en milieu scolaire. « En ce matin de rentrée scolaire, mon fils ne s’est pas levé avec son frère et sa sœur pour prendre le petit-déjeuner ! Non, lui n’a pas école, car il n’a pas d’AESH! », déplorent des parents dans l'une de ces saisines.

La suite de l'article est réservée aux abonnés d' Enfance & Jeunesse Infos . Accédez à tous les contenus en illimité. L'inscription ne prend que quelques minutes et vous donne un accès immédiat.

Cet article est réservé aux abonnés

Abonnez-vous maintenant