Issue du Grenelle contre les violences conjugales de 2019, l’expérimentation du contrôle judiciaire avec placement probatoire du conjoint violent (CJPP) vient d’être étendue à tout le territoire, après avoir été favorablement accueillie à Nîmes et Colmar. Retour sur un dispositif innovant.

La suite de l'article est réservée aux abonnés d' Enfance & Jeunesse Infos . Accédez à tous les contenus en illimité. L'inscription ne prend que quelques minutes et vous donne un accès immédiat.

Cet article est réservé aux abonnés

Abonnez-vous maintenant