L'expérimentation du fonds "coup de pouce" de l'Unhaj devait faciliter l’accès et le maintien au logement de jeunes vulnérables. L'évaluation du dispositif révèle des "effets décisifs" sur les trajectoires des jeunes, avec "des impacts durables grâce à l’accompagnement socio-éducatif".

La suite de l'article est réservée aux abonnés d' Enfance & Jeunesse Infos . Accédez à tous les contenus en illimité. L'inscription ne prend que quelques minutes et vous donne un accès immédiat.

Cet article est réservé aux abonnés

Abonnez-vous maintenant