La Première ministre a annoncé, le 7 mars, la mise en place de « pôles spécialisés » dans les violences intrafamiliales au sein des tribunaux, afin de « répondre en proximité » aux difficultés des femmes victimes.

« On va mettre en place des pôles spécialisés dans chaque tribunal pour pouvoir mieux traiter ces violences conjugales, pour pouvoir aussi répondre globalement aux difficultés que rencontrent les femmes victimes de violences », a expliqué Élisabeth Borne sur France 5, à l'occasion du 8 mars et de la journée internationale de lutte pour les droits des femmes. Il ne s'agit pas de juridictions spécialisées, précise la Première ministre après avoir reçu les premières conclusions d'une mission parlementaire sur le traitement judiciaire des violences intrafamiliales menée par la députée Renaissance Émilie Chandler et la sénatrice Union centriste Dominique Vérien, qui doit rendre ses travaux définitifs fin mars.

Cet article est gratuit sur inscription à l'offre Découverte

Abonnez-vous maintenant