Le ministère de la Justice a adressé, le 13 juillet, à l'ensemble des parquets une circulaire relative à l'amélioration du traitement des actes de délinquance commis par des personnes se présentant comme des mineurs non accompagnés (MNA).

"Les mineurs non accompagnés en conflit avec la loi sont principalement de jeunes garçons en errance déjà en difficulté dans leur pays d’origine, en rupture avec leur famille. Ils sont souvent exploités par des réseaux pour commettre des atteintes aux biens ou participer à des trafics de produits stupéfiants, ou sont victimes de traite des êtres humains. Ils sont aussi majoritairement repérés à l’occasion de délits de subsistance et présentent des problématiques addictives à différents produits stupéfiants et médicamenteux", rappelle en introduction la circulaire.

La suite de l'article est réservée aux abonnés d' Enfance & Jeunesse Infos . Accédez à tous les contenus en illimité. L'inscription ne prend que quelques minutes et vous donne un accès immédiat.

Cet article est réservé aux abonnés à la newsletter

Abonnez-vous maintenant