Le collectif Construire ensemble la politique de l’enfance (CEP-Enfance) a annoncé, le 11 mai, le lancement d’une « nouvelle campagne d’action en faveur de l’enfance », avec notamment l’organisation d’un forum, le 3 juin à Paris.  Il dénonce « le marasme » auquel sont confrontés aujourd’hui l’ensemble des secteurs de l’enfance.

« Nous constatons dans de nombreux secteurs une aggravation constante de la situation des enfants dans ce pays. Il y a un an, nous publiions le livre Enfance, l’état d’urgence. Si nous devions le republier aujourd’hui, le titre serait "l’état d’extrême urgence" », affirme Françoise Dumont, présidente d’honneur de la Ligue des droits de l’Homme, lors de la conférence de presse du collectif CEP-Enfance, à Paris, le 11 mai. Le collectif qui regroupe, depuis 2014, une centaine d'associations organise, le 3 juin à Paris, un forum sur le thème "Comment porter une politique favorable aux enfants ?".

Ces dernières années, malgré les multiples condamnations de la France par la cour européenne des droits de l’homme (CEDH), les rapports du Défenseur des droits et de l’Inspection générale des affaires sociales (Igas), alertant sur les maltraitances subies par les enfants, « les professionnels désespèrent d’être vraiment entendus par les pouvoirs publics », poursuit Françoise Dumont. « Toutes ces voix dénoncent les difficultés persistantes de beaucoup d’enfants d’accéder aux droits fondamentaux en particulier aux droits énoncés par la convention internationale des droits de l’enfant ». Rappelons que l'État français vient d'être auditionné, les 9 et 10 mai, par le Comité des droits de l'enfant des Nations Unies dans le cadre du 6e examen de la France sur l'effectivité de la CIDE.

"On ne peut pas travailler avec un système de protection de l’enfance où il y a des dizaines de dysfonctionnements"
La suite de l'article est réservée aux abonnés d' Enfance & Jeunesse Infos . Accédez à tous les contenus en illimité. L'inscription ne prend que quelques minutes et vous donne un accès immédiat.

Cet article vous intéresse ? Abonnez-vous à l'offre Premium pour poursuivre la lecture !

Abonnez-vous maintenant