Le Centre national de prévention, d’études et de recherches sur les toxicomanies (CNPERT)  formule une série de propositions pour lutter contre la consommation de drogues notamment chez les jeunes.

« Un retard considérable a été pris par la France en matière de prévention et de répression des toxicomanies. Ses carences en matière d’éducation et de prévention ont d’ailleurs été pointées par l’Observatoire européen des drogues et toxicomanies », critique le Centre national présidé par Jean Costentin, Professeur émérite de la faculté de Santé de Rouen.

La suite de l'article est réservée aux abonnés d' Enfance & Jeunesse Infos . Accédez à tous les contenus en illimité. L'inscription ne prend que quelques minutes et vous donne un accès immédiat.

Cet article est réservé aux abonnés

Abonnez-vous maintenant