Lors du comité national de suivi de l’école inclusive (CNSEI) réuni le 25 juillet, le gouvernement a présenté ses priorités pour la scolarisation des élèves en situation de handicap. Les associations du secteur et les collectifs d'AESH restent sur leur faim.

La suite de l'article est réservée aux abonnés d' Enfance & Jeunesse Infos . Accédez à tous les contenus en illimité. L'inscription ne prend que quelques minutes et vous donne un accès immédiat.

Cet article est réservé aux abonnés

Abonnez-vous maintenant