Dans la foulée de la publication du rapport de la Ciivise, le gouvernement annonce des mesures pour lutter contre l’inceste et les violences sexuelles faites aux enfants. Parmi les annonces, le retrait systématique de l’autorité parentale aux auteurs de violences sexuelles condamnés pour inceste.

Quelques heures après la publication du rapport de la la Commission indépendante sur l’inceste et les violences sexuelles faites aux enfants (Ciivise) (lire notre article), le  gouvernement a annoncé, le 21 septembre, dans un communiqué une série de mesures pour lutter contre l'inceste et les violences sexuelles sur mineurs. Ces mesures reprennent les préconisations formulées par la Commission Inceste.

La suite de l'article est réservée aux abonnés d' Enfance & Jeunesse Infos . Accédez à tous les contenus en illimité. L'inscription ne prend que quelques minutes et vous donne un accès immédiat.

Cet article est réservé aux abonnés à la newsletter

Abonnez-vous maintenant