Durant les deux années de pandémie de Covid-19, l'incidence du syndrome du bébé secoué a doublé en Ile-de-France et le nombre de décès a été multiplié par 9, révèle une étude de l'AP-HP, réalisée en lien avec l'hôpital Necker et l'INSERM.

La suite de l'article est réservée aux abonnés d' Enfance & Jeunesse Infos . Accédez à tous les contenus en illimité. L'inscription ne prend que quelques minutes et vous donne un accès immédiat.

Cet article est réservé aux abonnés à la newsletter

Abonnez-vous maintenant