Grâce à l’intelligence artificielle, des chercheurs de l'Inserm ont identifié trois signes avant-coureurs chez les adolescents qui permettraient de dépister de futurs troubles anxieux à l’âge adulte.

La suite de l'article est réservée aux abonnés d' Enfance & Jeunesse Infos . Accédez à tous les contenus en illimité. L'inscription ne prend que quelques minutes et vous donne un accès immédiat.

Cet article est gratuit sur inscription à l'offre Découverte.

Abonnez-vous maintenant