A l'occasion de la journée internationale des enfants disparus, ce 25 mai, Droit d'Enfance, qui gère le 116 000 Enfants Disparus, donne un coup de projecteur au projet SAFE visant à sensibiliser les adolescents, les parents et les professionnels aux risques liés à la fugue. Présentation.

La suite de l'article est réservée aux abonnés d' Enfance & Jeunesse Infos . Accédez à tous les contenus en illimité. L'inscription ne prend que quelques minutes et vous donne un accès immédiat.

Cet article est réservé aux abonnés

Abonnez-vous maintenant