L’Association des maires de France (AMF) monte au créneau et réclame que le recrutement et la rémunération des AESH relèvent de la seule responsabilité de l’Etat, y compris sur le temps périscolaire.

La suite de l'article est réservée aux abonnés d' Enfance & Jeunesse Infos . Accédez à tous les contenus en illimité. L'inscription ne prend que quelques minutes et vous donne un accès immédiat.

Cet article est réservé aux abonnés à la newsletter

Abonnez-vous maintenant