L' ACPE (Agir contre la prostitution des enfants) et le 116 000 Enfants Disparus publient un vadémécum pour appuyer les professionnels de l'enfance, les services de la police et de la justice face au fléau de la prostitution des mineurs.

En France, chaque année, entre 7 000 et 10 000 enfants seraient victimes de prostitution, « une évaluation approximative et probablement en dessous de la réalité », reconnaît le ministère de la Santé et de la Prévention. (lire notre article).

« Des professionnels de l’enfance sont confrontés à ce phénomène grandissant, ils ont besoin de mieux le comprendre pour tenter d’y faire face et de protéger les enfants. Cet outil technique synthétise un ensemble de connaissances et de bonnes pratiques permettant de mieux appréhender les mécanismes de la prostitution des mineurs et ses conséquences », explique l' ACPE.

Comprendre, repérer, accompagner

Les travailleurs sociaux pourront, dans ce document, trouver des conseils pour comprendre et repérer de probables situations de prostitution des mineurs, comprendre les victimes, accompagner les parents… L' outil comprend également des informations pratiques sur les démarches telles que les mesures de protection, les enquêtes, les réquisitions et les jugements.

Le vadémécum est consultable et téléchargeable en ligne sur les sites de l’ACPE et du 116 000 Enfants Disparus.

« Ce document porte essentiellement sur le phénomène de prostitution des mineurs de nationalité française, nés et/ou scolarisés en France », précise l'APCE. Concernant l’exploitation sexuelle des mineurs dans un contexte transnational (notamment en provenance du Nigéria et de l’Europe de l’Est), les professionnels concernés trouveront des informations sur le site Internet du Collectif “Ensemble contre la traite des êtres humains” .  

D'autres outils pédagogiques en ligne

L' APCE propose d'autres publications pédagogiques sur son site internet :
- Le “michetomètre”, un outil de médiation entre professionnels et jeunes

et des guides pratiques

- Le “guide à l’usage des professionnels”
- Le “guide à l’usage des parents”

Autre référence en termes d'information sur la prostitution des mineurs, le centre de victimologie des mineurs (CVM) propose de nombreux outils aux professionnels.